Qu’est-ce que l’antisémitisme?

ã.ti.se.mi.tism 

/a˜tisemitism/.

L’antisémitisme est une certaine perception des Juifs qui peut se manifester par une haine à leur égard.

Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme visent des individus juifs ou non et/ou leurs biens, des institutions communautaires et des lieux de culte.

Parmi les exemples contemporains d’antisémitisme dans la vie publique, les médias, les écoles, le lieu de travail et la sphère religieuse, on peut citer, en fonction du contexte et de façon non exhaustive:

l’appel au meurtre ou à l’agression de Juifs, la participation à ces agissements ou leur justification au nom d’une idéologie radicale ou d’une vision extrémiste de la religion;

la production d’affirmations fallacieuses, déshumanisantes, diabolisantes ou stéréotypées sur les Juifs ou le pouvoir des Juifs en tant que collectif comme notamment, mais pas uniquement, le mythe d’un complot juif ou d’un contrôle des médias, de l’économie, des pouvoirs publics ou d’autres institutions par les Juifs;

le reproche fait au peuple juif dans son ensemble d’être responsable d’actes, réels ou imaginaires, commis par un seul individu ou groupe juif, ou même d’actes commis par des personnes non juives;

la négation des faits, de l’ampleur, des procédés (comme les chambres à gaz) ou du caractère intentionnel du génocide du peuple juif perpétré par l’Allemagne nationale-socialiste et ses soutiens et complices pendant la Seconde Guerre mondiale (l’Holocauste);

le reproche fait au peuple juif ou à l’État d’Israël d’avoir inventé ou d’exagérer l’Holocauste;

le reproche fait aux citoyens juifs de servir davantage Israël ou les priorités supposés des Juifs à l’échelle mondiale que les intérêts de leur propre pays;

le refus du droit à l’autodétermination des Juifs, en affirmant par exemple que l’existence de l’État d’Israël est le fruit d’une entreprise raciste;

le traitement inégalitaire de l’État d’Israël, à qui l’on demande d’adopter des comportements qui ne sont ni attendus ni exigés de tout autre État démocratique;

l’utilisation de symboles et d’images associés à l’antisémitisme traditionnel (comme l’affirmation selon laquelle les Juifs auraient tué Jésus ou pratiqueraient des sacrifices humains) pour caractériser les Juifs et les Israéliens;

l’établissement de comparaisons entre la politique israélienne contemporaine et celle des Nazis;

l’idée selon laquelle les Juifs seraient collectivement responsables des actions de l’État d’Israël.

Exemples récents d’antisémitisme au Canada

Harassment of a Rabbi who was on the way to the hospital with his child accosted with calls that Hitler was right and Jews should have been gassed and burned.

Laurier student uploaded a video glorifying and inciting violence while making stabbing motions with a knife.

Repeated use of Nazi symbols, calls for Death to Israel.

Post on Instagram stating that Cote saint Luc is full of Israelis: every flag of Israel should be replaced by a Palestinian flag; every Israeli who is hiding should receive insults; every Israeli in front of us should be broken; we are going to their neighborhood to show them that they can’t win and that we will piss on them; after this is done, we will return to normal.

Harassment in Edmonton.

Antisemitism in Halifax.

Arrests made in Montreal.

Rock throwing by anti-Israel demonstrators of pro-Israel supporters.